Bibliographie

Liliane M.

Editions: Biliki, 2009

SPITCH:

Pierre a connu au Caire une idylle fascinante. Trois mois inoubliables passés à découvrir l’amour  avec Liliane. Provocatrice, magicienne, inventive pour deux, Liliane lui a ouvert les portes du plaisir de vivre. De retour en Europe, Pierre se morfond, languit, dépérit. Comment gérer le hors norme quand on se sent banal ? Comment faire face à l’impuissance provoquée par l’absence de l’autre ? La distance et la fin de l’adolescence auraient du reléguer cet amour au rang des souvenirs.  Prié de tourner la page, Pierre tente de se reconstruire.

Quand, des années plus tard, ses parents lui proposent  une descente du Nil, Pierre n’hésite pas. Il déambule dans les rues bouillonnantes  du Caire. S’évertue à remonter la piste de Liliane. Apprend que la jeune fille a disparu de façon étrange. Pour resurgir de nulle part, un mois plus tard, frappée de mutisme. Alors que les journaux de l’époque essayent d’élucider l’aspect mystérieux et inexpliqué de cette disparition. L’opinion se  partage entre mépris et compassion. Pierre  imagine le pire…

A Montréal, le docteur Trevan s’inquiète de certaines attaques dont il se dit victime. Il suppute un lien inconscient avec le cas de cette jeune femme dont le silence le remue profondément.

Au Coeur de Liliane M.


« Pour le premier séjour à terre, Liliane avait fait mettre la voile sur une presqu’île du milieu du fleuve. A vingt miles nautiques du Caire, nous y avions scellé le pacte de démesure. Le sable tirait vers le rouge, le soleil et ses vapeurs se couchaient, quelques oiseaux pêcheurs retardataires tentaient un ultime plongeon avant de renoncer, bredouilles. Couchés, à même le sable, nous attendions les étoiles pour prononcer à voix haute notre serment. Nous en avions concocté la formule, l’après-midi durant.  L’un devait lancer l’amorce, l’autre y répondre sans réfléchir. Tout en jurant de mettre sa réponse en œuvre:

– à l’infini qui nous regarde? …. je jure de ne jamais vieillir

– au myosotis qui refleurit? …. je promets de ne pas le cueillir avant mille printemps

– au monstre du Loch Ness? …. de l’aimer quel que soit son aspect physique

– aux terreurs enfantines? …. de m’en nourrir comme un ogre

– aux histoires à dormir debout? …. de leur faire des petites sœurs

– aux fables de La Fontaine? …. de les remplacer par des comptes immoraux

– à la chèvre de Monsieur Seguin? ….« 


« La déconfiture de la séparation a été à la mesure de l’intensité de ce que nous avions vécu. Mon départ du Caire s’est mué en désarroi total. Désarçonné par la cruauté d’une vie qui me privait sans crier gare de ce que j’avais de plus cher. Je me refermais sur ma petite personne.. L’amour passion à l’état pur devint très vite souvenir. C’était horrible de constater qu’un visage adulé pouvait s’estomper aussi vite qu’un avion prend de la hauteur. Comment accepter la déliquescence du souvenir alors que notre idylle aurait dû occuper pour longtemps la place de choix dans ma mémoire?  Pour me raccrocher, je me mis à vivre comme Liliane, à pratiquer ses habitudes comme un adepte survivrait à son gourou. Comme Liliane se parfumait d’un étonnant mélange « gentiane, guimauve et lavande », j’appris à le reconstituer à l’aide d’un peu d’alcool et de trois flacons d’huiles essentielles. J’en répandais dans mes coudes, sur les paumes, dans le cou, et à tous les endroits du corps que je rêvais qu’elle embrasse.« 

Achat

Achat

Achat

Au Passage Du Passeur

Editions: Thélès, 2007


Achat

Achat

22 Avenue Bruggman

Éditions: Le Manuscrit.com, 2001



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :